Actualités

Jean-Lionel s’en est allé !

Jean-Lionel DUVAL, fondateur et premier président de la Chambre des Généalogistes Professionnels, s’est éteint vendredi dernier, 26 août 2016.

Nous, qui l’avons connu à Belarga, lors des stages de formation au métier de généalogiste familial, qu’il accueillait dans sa demeure, où le soleil brillait aussi bien à l’extérieur que dans la salle de « classe », où nous étions comme en famille, à échanger sur notre merveilleux métier, nous sommes émus et tristes.

Jean-Lionel était devenu rare ces dernières années, mais nous savions tous ce que nous lui devions.

Précurseur, il a su mettre en œuvre ses convictions de rassemblement des acteurs éparpillés de ce métier.

Sur un terrain aride, il sut également faire germer des vocations, ouvrir des voies et donner envie à des amateurs de pratiquer la généalogie de façon professionnelle.

Tous les membres de la CGP qui l’ont côtoyé, mais aussi celles et ceux qui n’avaient pu le rencontrer se joignent à moi, en ce jour de peine, pour rendre hommage à cet homme touchant et intelligent qui a su nous faire découvrir une de nos raisons d’être.

Jean-Lionel, nous te souhaitons de reposer enfin en paix et, là où tu es désormais, de rencontrer les ancêtres sur la vie desquels tu as tant travaillé.

Merci à toi.

Hommage rédigé au nom de tous les membres de la Chambre des Généalogistes Professionnels par
Jean-Michel MARCHAND, Ab Intestat, ancien vice-président familial de la CGP.

Publié le 29 août 2016

_______________________________________

Généalogistes de France lance une alerte sur des tentatives d'escroquerie à l'assurance-vie.

Paris, 18 avril 2016

COMMUNIQUÉ

ESCROQUERIES A L’ASSURANCE VIE

Généalogistes de France appelle à la plus grande vigilance

Généalogistes de France a été alerté sur le fait que des individus se présenteraient comme des généalogistes pour extorquer des fonds à des héritiers soi-disant bénéficiaires d’un contrat d’assurance vie souscrit à l’étranger.

Ces individus prétendraient leur révéler leurs droits, moyennant le règlement occulte d’une avance sur rémunération correspondant à une partie du capital à recevoir.

Pour rassurer les hésitants, ils proposent une mise en relation avec un avocat dont l’identité est usurpée en tenant à l’écart le notaire chargé de la succession.

Généalogistes de France tient à rappeler que :

Un généalogiste intervenant sur mandat du notaire ne demande jamais d’honoraires sous forme d’avance dans le cadre d’un contrat de révélation de succession.

- Sa rémunération est fixée dans la plus grande transparence par ce contrat. Elle est formellement approuvée par l’héritier concerné. Elle est n’exigible qu’à partir du moment où cet héritier perçoit effectivement ses droits incluant, le cas échéant, les sommes dues au titre d’un contrat d’assurance vie.

- Lorsque le généalogiste contacte le bénéficiaire d’un contrat à la demande d’un établissement financier, c’est ce dernier qui entrera toujours en relation avec l’ayant-droit en vue du règlement du capital ou de la rente.

Généalogistes de France invite donc toute personne sollicitée qui aurait le moindre doute sur la démarche d’un « généalogiste » à :

-        - Vérifier si celui-ci est membre d’un syndicat affilié ou titulaire d’une carte professionnelle,

-         -  Contacter le notaire chargé de régler la succession,

-          - Ou contacter www.genealogistes-france.org

Publié le 20 avril 2016

_______________________________________

Notre consoeur Annie WATTIER, généalogiste familiale établie dans le Nord, participera au salon Généatica les 20 et 21 février prochains à Wavre en Belgique. Ce sera l'occasion de la rencontrer et de lui faire part de vos projets généalogiques. 

Publié le 15 février 2016

_______________________________________

L'étude Audibert-Ladurée s'intéresse aux héritiers oubliés sachant que «le tonton d'Amérique n'est pas si fréquent». Retrouvez l'interview de nos confrères dans l'article du Courrier de la Mayenne du 3 décembre 2015.

Publié le 21 décembre 2015

_______________________________________

Notre confrère Vianney Paris, directeur de l'étude SEGUR, interviewé par BFM Business, revient sur la loi Eckert, la deshérence et les obligations des établissements financiers (banques et assurances). Revoir ici.

Publié le 2 décembre 2015

_______________________________________

 

Annie Wattier Presse 20 nov 2015

Nous vous invitons à lire l'interview de notre consoeur Annie Wattier, généalogiste familiale qui exerce dans le Nord-Pas-de-Calais.

Publié le 20 novembre 2015

_______________________________________

Nous sommes heureux d'accueillir un nouveau membre. L'Etude généalogique Merhand, installée à Paris , est spécialisée en généalogie successorale.

Publié le 7 novembre 2015

_______________________________________

A écouter : dans l'émission "L'argent des morts" sur France Culture, nos confrères de l'étude généalogique des Pyramides parlent de leur métier de généalogiste successoral aux côtés d'un notaire et d'un commmissaire-priseur.

Publié le 3 novembre 2015

_______________________________________

Généalogiste successoral, une profession méconnue. 
Lisez l'entretien de Cédric Dolain et Pol Naudin, généalogistes successoraux et cofondateurs du Cabinet DNGS pour tout savoir sur ce métier passionnant.

Publié le 3 novembre 2015

_______________________________________

 

L'étude généalogique Girardot-Triomphe se présente à travers un petit film tourné dans ses locaux bordelais. Une initiative originale dans le monde de la généalogie successorale que nous vous invitons à découvrir ici.

Publié le 1 octobre 2015

_______________________________________

 

Retrouvez l'interview de notre président, M. Jean-Luc BOIDE, dans le Journal du Village des Notaires sur les problématiques liées à la réforme du code du patrimoine.

Publié le 6 mars 2015

_______________________________________

 

Invitation à l'avant-première du documentaire "Généalogie, en quête de soi"

Détectives, baroudeurs du passé, les généalogistes amateurs ou professionnels naviguent au coeur des mutations de la société française. En quelques décennies, la famille a éclaté, la mobilité géographique est devenue la règle, les vagues d'immigration se sont succédées. Sur le mode de l'enquête, ce documentaire accompagne plusieurs personnes sur le terrain dans les temps forts de leurs investigations généalogiques, sondant leur mobile intime, ludique ou impérieux.


Patrick Labarrière, Directeur de France 3 Sud-Est,
Jérôme Duc-Maugé et Clara Vuillermoz, Producteurs, cocottesminutes productions
Gilles Machu, Délégué régional, France 3 Côte d'Azur

ont le plaisir de vous inviter à la projection en avant-première du documentaire de 52 minutes d'Arnaud Gobin, "Généalogie, en quête de soi".

Mardi 27 janvier à 19h30
Maison de la Région
61 la Canebière - 13001 Marseille

En présence du réalisateur

Invitation à télécharger ici

Publié le 21 janvier 2015

_______________________________________

 

Réforme Macron : la CGP au côté des notaires

Plusieurs cabinets de généalogie successorale membres de la CGP ont défilé lors de la grande manifestation du 10 décembre (jour de la présentation du texte en Conseil des ministres) au côté des six professions associées au mouvement (notaires, huissiers, avocats, commissaires-priseurs, greffiers des tribunaux de commerce, administrateurs et mandataires judiciaires).

Pour les professions juridiques réglementées, la réforme Macron aurait des conséquences en terme d'emploi, de tarifs ou de présence territoriale, affectant ces professionnels mais aussi les particuliers utilisateurs de ces services. Les notaires mettent spécifiquement en cause la création de « déserts juridiques », conséquence directe de la libre installation et rappellent régulièrement que la réforme conduira à une hausse du coût des « petits actes ». Ils regrettent qu’aucune de leurs propositions n’ait été reprise à ce stade.

Ce mois-ci encore, de nombreux parlementaires se sont mobilisés contre la réforme en reprenant les argumentaires des notaires dans des questions écrites adressées au ministère de l’Economie.

Publié le 2 janvier 2015

_______________________________________

 

La presse parle de la CGP et de ses membres...

Diane Saurat, généalogiste familiale et biographe de la famille, fait partie des six lauréats récompensés par le théatre de Grasse dans le cadre de l'appel à textes du projet Terre, Eau et Territoire.

Retrouvez son interview intégrale (Nice Matin du 27 novembre 2014)

_______________________________________

 

"Il aime à s’appeler « chasseur d’héritiers ». Plus prosaïquement, Paul de Launay exerce la profession de généalogiste successoral."

Retrouvez son interview intégrale (article lejsl du 2 novembre 2014)

_______________________________________

Le Parisien Essonne a interviewé notre consoeur Murièle Gadaut de l'étude Des Racines et des Actes sur ses activités en généalogie immobilière. En prenant pour exemple les recherches menées sur une maison du début du XXème siècle, elle illustre cette spécialité encore peu connue de la généalogie qui consiste à retracer l'histoire d'une maison soit par curiosité, soit pour faire valoir un droit.

Pour en savoir plus (article Le Parisien Essonne du 10 septembre 2014)

_______________________________________

Pour connaître l'avis éclairé d'un professionnel sur la série "Origines" (diffusée sur France 3) et la façon de travailler de l'héroïne, Le Parisien a recueilli les propos de Patrick Potier, généalogiste successoral au sein de l'Etude des Pyramides à Courbevoie : "Travailler à vélo comme Margot, c'est bucolique mais vraiment inimaginable" s'amuse t-il.

Pour en savoir plus (article Le Parisien du 4 octobre 2014)
Télécharger l'article en pdf

_______________________________________

Dans son numéro de septembre 2014, Le Rotarien consacre un long article sur la généalogie en abordant divers aspects tant de la profession (avec un encart sur la Chambre des Généalogistes Professionnels) que du loisir pratiqué par beaucoup.

Pour en savoir plus (article Le Rotarien Septembre 2014)
Télécharger l'article en pdf

Publié le 8 octobre 2014

_______________________________________

Nous sommes heureux d'accueillir l'Étude Généalogique Audibert-Ladurée parmi nos membres.
Installés en Pays de Loire, Denis Audibert et Jean-René Ladurée, proposent une large palette de prestations en généalogie successorale et familiale. Ils mettent également leurs compétences d'historiens paléographes au service de leurs clients.

Pour en savoir plus :
http://www.cgpro.org/bretagne/13-fiche-genealogiste/140-etude-genealogique-audibert-laduree 

Publié le 8 octobre 2014

_______________________________________

Abbaye

Il était temps de lever le voile sur un monde jusqu'ici peu connu, celui des moines bénédictins modernes.

Qui étaient ces hommes ? Comment vivaient-ils ? Quels rapports entretenaient-ils avec ceux qui les entouraient ?

Sans avoir la prétention de mettre en lumière l'ensemble des abbayes bénédictines, Bénédicte Bousquet apporte des réponses et met à mal un certain  nombre d'idées reçues. Elle fait apparaître un mode complexe et facinant tiraillé entre conservatisme et modernisme, entre immobilisme et réforme. Elle montre une abbaye partagée entre deux communautés, la première incarnée par les religieux anciens qui y vécurent au XVIème siècle et durant la première partie du XVIIème siècle, la seconde représentée par les religieux mauriste qui réformèrent l'abbaye en 1663.

Bénédicte Bousquet décrit deux systèmes différents ayant chacun leur cohérence, leurs particularités et leurs limites... deux conceptions différentes qui vont s'opposer et violemment s'affronter.

Une fresque retraçant le quotidien d'une abbaye, mettant en scène ses principaux acteurs et relatant les faits marquants de son histoire.

Bénédicte Bousquet
Docteur en histoire

Ouvrage tiré de la thèse soutenue à l’université
de Perpignan le 10 décembre 2012,
Mention « très honorable avec les félicitations du Jury à l’unanimité »
Prix Joseph Poux 2012 du conseil général de l’Aude

TABLE DES MATIERES

AVANT-PROPOS : Gilbert Larguier

INTRODUCTION

PARTIE I L’abbaye de Lagrasse (1501-1663) : exemple d’une abbaye « déformée »

Chapitre I : Devenir moine à Lagrasse
I/ Une abbaye aux mains de la noblesse locale
II/ Un recrutement orienté
III/ Noviciat et profession de foi

Chapitre II : Le monastère : un lieu de vie
I/ L’abbatiale, lieu de culte
II/ Le chapitre, un organe de contrôle, de décision et de gestion
III/ La sphère privée

Chapitre III : L’abbé et ses bénéficiers
I/ Les abbés commendataires de Lagrasse (1501-1663)
II/ Les officiers
III/ Prieurs et prévôts

PARTIE II : L’abbaye mauriste (1663/1792)

Chapitre IV/ Une réforme difficile
I/ Les premiers concordats
II/ Une prise de possession longue et difficile
III/ Du côté des religieux anciens

Chapitre V : La communauté mauriste de Lagrasse
I/ La communauté des pères
II/ Le gouvernement du monastère
III/ Un monastère d’étude

Chapitre VI : Une abbaye transformée
I/ Un nouveau monastère
II/ Des rapports difficiles avec les abbés
III/ Les relations avec les intervenants extérieurs

PARTIE III : Patrimoine et pouvoirs (1501/1792)

Chapitre VII : Evolution et structure du patrimoine
I/ Evolution du patrimoine au cours de l’époque moderne
II/ De la dîme à la terre
III/ Un important « complexum feodale »

Chapitre VIII : Gestion des biens
I/ Les principaux acteurs du bail
II/ Les contrats et leurs conditions
III/ Rentes et bénéfices

Chapitre IX : La justice seigneuriale
I/ Les agents de l’abbaye et leurs prérogatives
II/ Les procédures à l’initiative du procureur juridictionnel
III/ Du côté des justiciables

CONCLUSION
Volume de 304 pages
Format 17x24

 

Coupon

 


 

L’éditorial du Président

J’ai le plaisir de vous accueillir sur le nouveau site web de la Chambre des Généalogistes Professionnels (CGP). Nous l’avons voulu pratique et complet : grâce à annuaire multi entrées et à un moteur de recherche, vous accéderez rapidement aux fiches détaillées de chaque adhérent.

La CGP a été créée en 1997 et est membre fondateur des Généalogistes de France (ex USGP). Sa mission n’a pas changé depuis sa création et elle continue de s’inscrire dans la représentativité des généalogistes professionnels, qu’ils soient successoraux et fonciers, ou familiaux et héraldiques. Elle se devait d’intégrer les nouveaux moyens de communication pour faciliter l’accès à ses membres sur une base équitable, quelles que soit leurs tailles, compétences, zones de recherches. La diversité des adhérents de la CGP fait sa force: elle regroupe des structures unipersonnelles et des sociétés comptant plusieurs dizaines de salariés.

A votre écoute, les généalogistes successoraux et familiaux de la CGP endosseront les différentes tâches ponctuelles ou plus abouties que vous leurs confierez dans le respect de notre code déontologique, du secret professionnel et de la plus stricte confidentialité. Tenus par une obligation de moyen, ils exercent sur l’ensemble du territoire français et à l’étranger (Union européenne et hors Union Européenne).

Que vous soyez professionnel de justice, particulier, journaliste ou simplement curieux de nos activités, je vous souhaite une bonne navigation dans les différentes rubriques de notre site.

A bientôt !

Jean-Luc Boidé
Président de la Chambre des Généalogistes Professionnel