Généalogistes familiaux

cgpro-genealogistes familiauxLes généalogistes familiaux de la Chambre des Généalogistes Professionnels effectuent des recherches généalogiques ou historiques pour une clientèle privée.

S’appuyant sur des compétences variées, ils sont à même de travailler sur des dossiers complets ou ponctuels.

suite off

Généalogistes successoraux

cgpro-genealogistes succesorauxLes généalogistes successoraux sont des professionnels chargés par les notaires ou toute personne ayant un intérêt direct à agir (article 36 de la Loi du 23 juin 2006) de retrouver les héritiers ou de confirmer les dévolutions, lors de l’ouverture d’une succession.

suite off

Annuaire

Annuaire

Vous recherchez un(e) généalogiste dans votre région, pays.
► Affichez la carte

Compétences

- Nos généalogistes familiaux mettent leurs savoir-faire pour retracer la vie de vos ancêtres, l'histoire d'une famille ou d'une maison, effectuer des recherches documentaires...

- Nos généalogistes successoraux s'appuient sur leur expertise pour retrouver des héritiers ou des cohéritiers, un titre de propriété, le bénéficiaire d'une assurance vie ou pour toute autre recherche.

Nous sommes à votre service
Contactez-nous
!

Actualité

► Oxana KOMPANIETS, généalogiste familiale spécialiste de la Russie, a rejoint nos membres. Voir sa fiche.

► Sylvie MAILLET-DEVRIENDT, généalogiste familiale en région PACA, répond à vos demandes. Voir sa fiche.

► La profession annonce des mesures exceptionnelles pour renforcer ses garanties. Lire ici.

► Rejoignez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter via @ChambreGenea

Annuaire par région

► Cliquez sur la région vous correspondant.
     Néanmoins, d'autres généalogistes établis dans une autre région sont suceptibles d'exercer pour ce que vous recherchez.

carte de France Champagne-Ardennes Nord-Pas-de-Calais Picardie Basse-Normandie Ile-de-France Haute-Normandie Bretagne Pays-de-La-Loire Provence-Côte d'Azur Centre Limousin Poitou-Charentes Lorraine Alsace Auvergne Languedoc-Roussillon Bourgogne Franche-Comté Midi-Pyrénées Corse Aquitaine Outre-Mer

 

Généalogistes familiaux

cgpro-genealogistes familiauxLes généalogistes familiaux de la Chambre des Généalogistes Professionnels effectuent des recherches généalogiques ou historiques pour une clientèle privée.

S’appuyant sur des compétences variées, ils sont à même de travailler sur des dossiers complets ou ponctuels.

Leurs maîtrise et connaissances des centres d’archives, de la paléographie et des régions dans lesquelles ils exercent sont un gage d’efficacité.

Pour un conseil ponctuel, pour débloquer une généalogie ou pour conduire une recherche complexe, les généalogistes familiaux peuvent intervenir sur différents dossiers :

-    Descendance
-    Ascendance
-    Biographie
-    Recherche d’actes et d’archives
-    Transcription
-    Histoire d’un bien immobilier
-    Création d’arbres

Après avoir défini précisément les besoins de leurs clients, les généalogistes familiaux professionnels établissent un devis et un contrat qui fixe leur mission, leur rémunération (forfait ou à l’heure + frais de déplacement et d’hébergement). Ils sont tenus par une obligation de moyens et doivent apporter la preuve des recherches conduites par leurs soins (copie d’actes, citation des références et des sources). Les généalogistes familiaux professionnels sont respectueux de la vie privée des personnes et le secret professionnel. A ce titre, ils entament leur travail uniquement lorsque la filiation est clairement établie entre leur client et l’ancêtre qui est le point de départ des recherches.

A l’issue de leurs investigations, ils présentent un dossier complet dans la forme définie avec leurs clients. Leurs honoraires ne sont pas réglementés et ils sont couverts par une assurance civile professionnelle.

Qui sommes-nous ?

La Chambre des Généalogistes Professionnels (CGP) a été créée en janvier 1997 par quatre généalogistes dans le but d’accueillir au sein d’une même chambre généalogistes familiaux et successoraux.

Regroupant actuellement quarante études de tailles diverses, en France et à l’étranger, son réseau composé de généalogistes  successoraux, fonciers, familiaux, historiens, paléographes etc. lui permet de répondre aux demandes dans toute la France, dans de nombreux pays étrangers et de proposer des prestations complètes et variées. Nhésitez pas à nous contacter si vous avez des questions, nous serons heureux de vous répondre.

Membre fondateur des Généalogistes de France (GF) ex Union des Syndicats de Généalogistes Professionnels (USGP), la CGP veille à la déontologie professionnelle et à la qualité des prestations fournies par ses adhérents.

Par ses échanges constants avec les administrations (archives, tribunaux, fiscalités...), les professionnels du droits (notaires, avocats, administrateurs…) la CGP concourt à l’amélioration des conditions d’exercice de la profession et donc à la satisfaction de la clientèle comme à celle des chercheurs amateurs.

La CGP cherche également à créer et resserrer les liens de solidarité entre professionnels. Sa participation régulière à de nombreux salons et congrès, son site Internet et sa page Facebook concourent à faire connaître les professions de généalogiste successoral et généalogiste familial au grand public.

Code de déontologie

Les généalogistes familiaux et successoraux membres de la CGP doivent respecter un strict secret professionnel.

Ils ne peuvent divulguer aucun élément des enquêtes dont ils ont la charge sans accord préalable écrit de l’intéressé s’il est vivant et/ou de son mandant.

Ils doivent représenter positivement la profession et avoir un comportement professionnel et responsable.

Ils s’interdisent d’entreprendre des recherches qui ne seront pas dans l’intérêt des personnes recherchées.

Ils ne doivent faire aucune publicité mensongère (diplômes, titres...).

Les généalogistes sont soumis à une obligation de moyen et non de résultat.

Ils doivent mettre en œuvre tous les moyens et connaissances dont ils disposent, afin de réaliser le travail qui leur est demandé.

Ils s’interdisent de faire des généalogies de complaisance.

Ils doivent autant que faire se peut fournir la preuve de ce qu’ils avancent. En cas d’insuccès, Ils doivent fournir un rapport exposant l’ensemble du travail effectué.

Ils doivent transmettre tout document qu’un héritier ou un client est en droit d’obtenir, sur simple demande et les informer au mieux de l’évolution des recherches effectuées ou des opérations de règlement, pour ceux qui le sollicitent.

Ils s'engagent à améliorer sans cesse leurs connaissances afin de fournir les meilleures prestations possibles.

Ils s’engagent à faire appel en priorité à un confrère de la CGP en cas de renvoi ou pour se faire aider dans leurs recherches.

Ils s’engagent à respecter et à préserver les moyens d’archives outils de leur travail et notamment en respectant la loi N°2008-696 du 15 juillet 2008.

Secret Professionnel (définition)

Les membres de la CGP sont tenus au secret professionnel qui est l’obligation de ne divulguer aucun renseignement confidentiel recueilli dans le cadre de l’exercice de leurs professions ou sur leurs clients. Le secret professionnel est régi par la loi pénale.

Confidentialité (définition)

Les membres de la CGP doivent respecter la confidentialité qui a été définie par l'Organisation internationale de normalisation (ISO) comme « le fait de s'assurer que l'information n'est seulement accessible qu'à ceux dont l'accès est autorisé ».

La confidentialité est également un principe éthique associé à plusieurs professions, notamment dans les domaines de la médecine, du droit, de la vente, de l'informatique, de la religion, du journalisme, etc. En éthique et en droit, certains types de communication entre une personne et un de ces professionnels sont dites «privilégiées», et ne peuvent être discutées avec, ou divulguées à des tierces parties. Dans certaines juridictions où la loi assure une telle confidentialité, des sanctions sont habituellement prévues dans les cas d'infraction.

 

Extrait de nos statuts

(l'intégralité des statuts peut être obtenue auprès de la CGP )

1) Les membres de la Chambre des Généalogistes Professionnels (CGP) :

La CGP. est un syndicat professionnel regroupant des généalogistes familiaux, des généalogistes successoraux, des généalogistes fonciers, des héraldistes, des historiens et des paléographes.

La CGP est ouverte aux généalogistes français ainsi qu'aux généalogistes étrangers déclarés dans leurs pays respectifs en tant que professionnels.

Le but de cette Chambre est de défendre les droits et intérêts de ses membres et, en règle générale, la défense de la profession vis-à-vis des administrations interlocutrices (dépôts d'archives, tribunaux...)

Elle souhaite resserrer les liens de solidarité entre professionnels et améliorer la connaissance de la profession auprès du grand public.

2 ) Le code de déontologie de la Chambre des Généalogistes Professionnels :

- Les membres de la CGP s'engagent à respecter le secret professionnel

- Ils s'interdisent d'établir des généalogies de complaisance (sous peine de radiation).

- Ils doivent toujours fournir les preuves de ce qu'ils avancent.

- Ils ne doivent pas dissimuler d'éléments dans des dévolutions successorales.

- Ils ne doivent faire aucune publicité mensongère (diplômes, titres...).

- Ils s'engagent à améliorer sans cesse leurs connaissances afin de fournir les meilleurs prestations possibles.

3 ) Les relations avec le client :

- Le généalogiste étudie la mission qui lui est confiée au vu des éléments fournis par son client.

- Le généalogiste devra établir un devis détaillant les honoraires, les frais de déplacement, hébergement et autres.

Ce devis, signé et accepté par le client, deviendra le contrat liant les deux parties. Sur ce contrat, la signature du client sera précédée de la mention " Lu et approuvé, bon pour accord ".

Si le client refuse le devis, il ne devra rien au généalogiste.

- Le généalogiste accepte la mission, dans la mesure où la provision sur honoraires prévues au devis a été versée par le client.

Une fois les travaux terminés et après avoir perçu la totalité des honoraires dus, le généalogiste remettra à son client un rapport, même dans le cas où la recherche est négative.

Dans ce cas le généalogiste devra justifier de son travail en fournissant au client une liste détaillée des documents qu'il aura consultés.

Le généalogiste professionnel a une obligation de moyens et non de résultats.

- Le généalogiste doit prendre le temps nécessaire à chaque affaire, de façon à acquérir une certitude avant de donner ses conclusions dans le rapport.

Ce rapport sera daté, signé et certifié conforme, et contiendra dans la mesure du possible, tous les éléments de preuve qui attestent la véracité de ses dires (sources...).

Immatriculation et Conseil d’Administration

IMMATRICULATION PAR LA MAIRIE DE PARIS AU RÉPERTOIRE DÉPARTEMENTAL SOUS LE N°19680 DU 29 MAI 2001

Membre d'Honneur : Michelle CASTEX (1941 - 2004)

Le Conseil d'Administration (année 2020) :

Président :
Jean-Luc BOIDE

Vice-Président Familial :
Murièle OCHOA - GADAUT

Vice-Président Successoral :
Aymeric TRIOMPHE

Trésorier :
Jean-Noël VEDERE 

Trésorier adjoint :
Claude MEHRAND

Secrétaire :
Denis SCHRAPFF

Secrétaire adjoint :
Annie WATTIER

Autres administrateurs :
David AUDIBERT
William BROUSSEAU
Cédric DOLAIN
Jean-Michel MARCHAND
Cédric PICARD




 

Formations

Plusieurs formations universitaires proposent de préparer au métier de généalogiste soit successoral soit familial.

Elles peuvent être suivies en présentiel ou à distance.

► En savoir plus...

L'IEFGP - membre de la CGP via l'Etude Généalogique de Gascogne - est conventionné par l'Université de Corté pour assurer la licence professionnelle "Activité juridique - Spécialité généalogiste successoral" à distance :

En savoir plus...

Partenaires

Généalogistes de France

Généalogistes de FranceGénéalogistes de France est l'organisation nationale représentative des professionnels de la généalogie.

Notaires de France

logo chambre-des-notairesL'annuaire des notaires de France permet d'effectuer des recherches sur 9 000 notaires et plus de 4 500 offices.

Assurance-vie et comptes en déshérence

La loi dit « Eckert » du 13 juin 2014 rend plus énergique la recherche des bénéficiaires de comptes bancaires inactifs et de contrats d’assurance-vie en déshérence. Elle oblige les banques à rechercher les titulaires de comptes décédés. Elles devront également publier, chaque année, le nombre et l’encours des comptes inactifs. 

► En savoir plus...

SEGUR est le plus important groupement de généalogistes et de détectives au service des banques et des assurances pour identifier et localiser les bénéficiaires de contrats d'assurances-vie et les hérities d'actifs en déshérence.